• English
  • Français


Tout savoir sur les décibels

Il n’y a pas de différence physique entre un son produit par la parole, la musique et le bruit. Le son devient un bruit lorsqu’il produit une sensation auditive considérée comme désagréable, gênante ou dangereuse pour la santé. Ainsi, chaque personne possède sa propre perception du bruit qui dépend de composants multiples liés au contexte, à l’histoire personnelle et culturelle.
Tout savoir sur les décibels

Bruit ou son ?

Selon la définition du Larousse « le bruit est un ensemble de sons perçus comme étant sans harmonie, par opposition à la musique ».

Echelle des décibels

L’intensité des sons est exprimée en décibels dans une échelle allant de 0 dB, seuil de l’audition humaine, à 120 dB, limite supérieure des bruits usuels de notre environnement. Néanmoins, à partir de 85 dB(A), attention danger !

Perception du son

L’oreille humaine distingue des niveaux très faibles à très forts, du chuchotement jusqu’au survol d’un avion supersonique, dans une gamme de fréquence de 20 hertz (très grave) à 20 000 hertz (très aigu).

Addition des décibels

Les décibels ne s’additionnent pas de façon arithmétique mais selon une progression logarithmique. Ainsi, lorsque deux sources sonores de même intensité s’ajoutent, le niveau augmente de 3 décibels..