Les expositions au bruit du trafic routier

La principale source de transports responsable de la pollution sonore dans l’environnement extérieur en Île-de-France est la circulation routière.

Exposition globale sur 24h au bruit routier

Population exposée au bruit routier par niveau de bruit et classe d’exposition - Indicateur Lden

Densité de population exposée à un dépassement de la valeur limite pour le bruit routier - Indicateur Lden

Réalisée par Bruitparif - Sources des données : collectivités locales, CEREMA, Conseils généraux, Bruitparif, IAU-IdF

Exposition nocturne au bruit routier

La nuit, l’exposition au bruit routier diminue. Toutefois 25,4% des Franciliens (2,88 millions d’habitants) vivent encore dans un logement avec une façade exposée à plus de 55 dB(A) selon l’indicateur Ln et 7,5% des Franciliens, soit environ 866 000 personnes, seraient par ailleurs exposés à des niveaux nocturnes qui dépassent la valeur limite de 62 dB(A) selon l’indicateur Ln.

Population exposée au bruit routier par niveau de bruit et classe d’exposition - Indicateur Ln

Densité de population exposée à un dépassement de la valeur limite pour le bruit routier - Indicateur Ln

Réalisée par Bruitparif - Sources des données : collectivités locales, CEREMA, Conseils généraux, Bruitparif, IAU-IdF