Les origines du bruit du trafic aérien

Le bruit des avions à réaction en vol provient de deux composantes : le bruit des groupes motopropulseurs et le bruit aérodynamique.

Le bruit des groupes motopropulseurs

Il s’agit :

Le bruit de jet est dû à la génération de fortes turbulences dans la zone où les gaz chauds à haute pression éjectés de la tuyère du moteur se mélangent à l’air ambiant.

Le bruit des groupes motopropulseurs (source : DGAC, 2004)

Le bruit aérodynamique

Le bruit aérodynamique est dû aux turbulences aérodynamiques créées autour de l’avion. Le bruit des volets, des becs et du train d’atterrissage en sont des exemples.

Compte tenu des progrès réalisés sur les moteurs, cette source de bruit devient aussi importante, voire supérieure au bruit du moteur pour les phases d’atterrissage avec un grand développement des volets.

Les principaux éléments qui contribuent au bruit aérien (source : DGAC, 2004)

Le bruit produit par les aéronefs lors de leur stationnement (essais moteurs) ou de leur roulage au sol peut-être une source de nuisances sonores également pour les riverains des aérodromes.

Le bruit des hélicoptères a quant à lui trois origines : le bruit du rotor principal, le bruit du rotor anti-couple et le bruit moteur.