• English
  • Français


Actualités

Des premiers résultats de mesure de bruit aux abords de la gare de triage de Drancy

Des premiers résultats de mesure de bruit aux abords de la gare de triage de Drancy
Bruitparif - 05/11/2015
Bruitparif a déployé au cours du mois de septembre une nouvelle station de mesure du bruit à Drancy (93). Cette station, opérationnelle depuis le 8 octobre, se situe rue Gateau Lambin, aux abords immédiats de la gare de triage, au Sud. Elle est destinée à caractériser et à suivre les évolutions des nuisances sonores générées par l'activité de ce site de fret ferroviaire majeur d'Île-de-France où de nombreuses opérations de wagons de marchandises ont lieu, générant des bruits de crissements particulièrement stridents. Près de 30 000 habitants des communes de Drancy, du Blanc-Mesnil et du Bourget résideraient à proximité de cette gare de triage.
La station de mesure collecte les niveaux sonores seconde après seconde en dB(A) et par bande de tiers d'octave. Les données sont communiquées en temps réel sur la plateforme "rumeur" de Bruitparif ainsi qu'au sein de la plateforme www.noiseineu.eu.
 
Au sein de la plateforme "rumeur", il est possible de consulter les niveaux de bruits instantanés mesurés (jusqu’au niveau seconde) ainsi que les niveaux de bruit moyen pour chaque heure, pour chaque période de la journée (jour 6-18h, soirée 18-22h, nuit 22-6h) et pour chaque jour à l'aide de l'indicateur Lden. La plateforme "rumeur" a été conçue dans l’objectif de donner le maximum de transparence à l’information en rendant facilement compréhensible et intuitive la manière dont le bruit fluctue au cours du temps et en laissant la possibilité de zoomer sur n'importe quelle période d'intérêt pour observer finement les variations du bruit. Les données collectées au cours des quatre premières semaines d'observation font apparaître des niveaux sonores très importants : 73 à 74 dB(A) en moyenne sur les périodes diurne comme nocturne et un indicateur Lden qui se situe autour de 80 dB(A).
 
Les niveaux instantanés (LAmax, 1s) associés aux bruits de crissements liés aux freinage des wagons peuvent atteindre voire dépasser les 100 dB(A), et ce, même en pleine nuit comme en témoigne la figure ci-dessous (mesure de bruit entre 1h46 et 1h50 le jeudi 15 octobre).
 
 
 
Au sein de la plateforme www.noiseineu.eu, les résultats sont présentés au moyen de l'indice de bruit grand public Harmonica qui permet de donner une information combinée sur le niveau de pollution sonore (à travers la valeur de l'indice et sa couleur vert/orange/rouge) et la contribution des composantes "bruit de fond" et "bruit événementiel" à ce niveau représentées respectivement par un rectangle et un triangle. Sur les quatre premières semaines d'observation, l'indice Harmonica (cf. figure ci-dessous) s'établit à 8,6 en moyenne sur une échelle de 0 à 10, soit un niveau de pollution sonore très élevé considéré comme critique (couleur rouge), et ce aussi bien le jour (valeur d'indice 8,6) que la nuit (valeur d'indice 8,2). La contribution événementielle (pics de bruit en lien essentiellement avec l'activité ferroviaire et les crissements associés au freinage automatique des trains sur la gare de triage) y est dominante (sous indice événementiel de 5,3 contre 3,3 pour le sous-indice bruit de fond).
 
       Indice Harmonica pour la période d'octobre 2015
 
Au niveau horaire, il arrive très souvent que les résultats d'indice Harmonica dépassent la note de 10, et ce, de jour comme de nuit, certaines heures pouvant même atteindre une valeur d'indice de 13, comme cela peut être illustré à travers les résultats de la journée du 15 octobre présentés ci-dessous.
 
Variations de l'indice Harmonica au pas de temps horaire pour la journée du 15 octobre
 
 
Ces premiers résultats d'observation viennent confirmer la situation d'exposition critique au bruit pour les plus proches riverains de la gare de triage de Drancy que Bruitparif avait eu l'occasion de documenter de manière ponctuelle, il y a un peu plus de huit ans (en février 2007). Télécharger le rapport de mesure ponctuelle réalisée à l'époque.
 
La station de mesure installée par Bruitparif permettra de suivre l'évolution de la situation en lien notamment avec les solutions de réduction des bruits de freinage qui pourraient être expérimentées à l'avenir par la SNCF et SNCF Réseau (ex RFF).
 
 
SNCF Réseau et Bruitparif s'engagent dans un partenariat inédit
En direct - 28/03/2017
Didier Bense, Directeur général SNCF...
Le 3 mars, c'est la journée mondiale de l'audition
Bruit et santé - 28/02/2017
La journée mondiale de l’audition se tiendra le 3...