• English
  • Français


Actualités

Bruitparif déploie un vaste dispositif de suivi de l'environnement sonore suite à la fermeture de la voie sur berge rive droite

Bruitparif déploie un vaste dispositif de suivi de l'environnement sonore suite à la fermeture de la voie sur berge rive droite
Bruitparif - 26/10/2016
Depuis septembre 2016, sur décision de la ville de Paris, la voie Georges Pompidou est fermée à la circulation sur 3,3 km de l'entrée du tunnel sous les tuileries à la sortie du tunnel Henri IV. Afin de suivre et d'analyser l'évolution de l'environnement sonore suite à cette décision, Bruitparif met en place un dispositif spécifique conséquent sur une vaste zone couvrant les abords directs de la voie fermée à la circulation ainsi que les axes potentiellement impactés par des modifications de trafic à Paris et en petite couronne.
Ce dispositif repose sur l'installation de capteurs de bruit sur 83 sites (47 sur Paris et 36 en périphérie) ainsi que sur la production de cartographies du bruit sur les secteurs à forts enjeux. Le suivi se fera sur une année afin de tenir compte des cycles de variations du trafic, de la diversité des situations météorologiques et des possibles évolutions de comportements des automobilistes.
 
Le dispositif de mesure est composé de différents types de matériels :
- 14 stations de mesure permanentes qui sont d'ores et déjà déployées sur Paris et la petite couronne en situation de proximité au trafic routier : l'exploitation des données de ces stations sur les périodes allant de septembre 2015 à juin 2016 et de septembre 2016 à juin 2017 permettra de disposer d’une caractérisation fine, au niveau de ces sites, de la situation sonore avant et après fermeture de la voie sur berges rive droite.
- 18 stations de mesures complémentaires déployées pour une durée d’un an, à compter des mois de novembre/décembre 2016 jusqu'à la fin de l'année 2017 : ces stations seront déployées sur les axes où les modifications de trafic induites par la fermeture de la voie sur berge rive droite sont a priori les plus importantes, ceci afin de pouvoir effectuer un suivi précis dans le temps de l’évolution du bruit.
- la réalisation de mesures sur une semaine sur 51 sites complémentaires, et ce, au cours de deux vagues de campagne de mesure, la première sur les mois de novembre/décembre 2016 et la seconde sur les mois de mai/juin 2017. Ces campagnes de mesure seront réalisées à l’aide de valises sonométriques déployées temporairement en façade de riverains ou sur des candélabres électriques ainsi qu'à l'aide du véhicule laboratoire de Bruitparif. Parmi ces 51 sites, 6 correspondent à des emplacements sur les quais hauts rive droite qui avaient déjà fait l’objet d’une mesure de 24h en novembre 2015 dans le cadre du dossier d'étude d’impact du projet de piétonisation de la voie sur berge.
 
 
En complément de l’analyse des mesures de bruit, des modélisations locales du bruit routier seront réalisées sur les axes où les modifications de trafic induites par la fermeture de la voie sur berge rive droite auront été les plus importantes. Ces modélisations permettront de cartographier les niveaux sonores avant et après la fermeture de la voie sur berge rive droite.
 
Ce dispositif est cofinancé par la Région Île-de-France, la Ville de Paris et la Métropole du Grand Paris.
 
Les données produites par Bruitparif seront rendues publiques et librement mises à disposition de tous en opendata, via la plateforme internet http://vsb.bruitparif.fr
 
Leurs analyses seront par ailleurs présentées aux différents comités mis en place dans le cadre du suivi de la fermeture de la voie sur berge rive droite. Les rapports qui seront élaborés par Bruitparif au fur et à mesure de l'avancement des travaux seront également accessibles via l’espace ressources du site internet de Bruitparif.
 
 
Retenez la date du 24 avril 2017
Evénement - 14/04/2017
La Commission européenne organise une grande...
Présentation des cartes stratégiques du bruit du Grand Paris
Bruitparif - 30/03/2017
Patrick Ollier, Président de la Métropole du...