SNCF Réseau et Bruitparif s'engagent dans un partenariat inédit

28/03/2017

Une convention triennale pour mesurer le bruit aux abords du réseau ferroviaire francilien

Didier Bense, Directeur général SNCF Réseau Île-de-France et Didier Gonzales, Président de Bruitparif, en présence de Stéphane Beaudet, Président de l'AMIF et Vice-président en charge des Transports de la Région Île-de-France, ont signé aujourd’hui une convention triennale visant à installer des stations de mesure du bruit le long du réseau SNCF francilien. SNCF Réseau poursuit ainsi sa politique volontariste en matière de gestion et de prévention des nuisances sonores ferroviaires. Pour sa part, Bruitparif étend son expertise technique et ses outils d’information des Franciliens au domaine du bruit d’origine ferroviaire.

Signature de la convention de partenariat entre SNCF Réseau et Bruitparif (de gauche à droite : Stéphane Beaudet, Didier Bense et Didier Gonzales)

La région parisienne accueille 40% des circulations ferroviaires nationales sur seulement 2% du territoire : ce sont 7000 trains qui sillonnent ainsi chaque jour un réseau de plus de 3700 km de voies, inséré dans un tissu urbain de grande densité. Aussi, le bruit demeure un des aspects les plus significatifs de l’impact environnemental du transport ferroviaire en Île-de-France, du fait de cette concentration des infrastructures et de la densité urbaine.

À travers leur partenariat, SNCF Réseau et Bruitparif entendent renforcer le travail d’évaluation du bruit généré par les circulations ferroviaires. L’objectif est double : il s’agit d’objectiver les phénomènes acoustiques, afin de créer les bases d’un dialogue transparent et de qualité avec les parties prenantes. Il s’agit également d’évaluer l’efficacité des mesures de réduction du bruit ferroviaire mises en place ou qui pourraient être appliquées dans les prochaines années.

La convention prévoit le déploiement et l'exploitation par Bruitparif de 15 stations permanentes ainsi que la mise en place de mesures temporaires le long du réseau SNCF francilien afin de suivre en temps réel les émissions sonores.

Plusieurs actions verront le jour dès le printemps 2017 :

A Malakoff (92), une station de mesure permanente du bruit sera installée afin de poursuivre l’observation initiée par SNCF Réseau Île-de-France quant à l’impact acoustique des arrêts et des passages lents des TGV se dirigeant vers le Technicentre de Châtillon.

A Versailles (78), un dispositif permettra de suivre l’amélioration sonore apportée par le traitement acoustique du pont métallique de la rue des Chantiers.

En gare de triage de Drancy-Le Bourget (93), la station de mesure permanente d'ores et déjà installée à proximité des riverains permettra d’évaluer l’amélioration apportée par les dispositifs de réduction sonore des freins de voies.

Bruitparif procédera également à une évolution technologique et à une exploitation fine de ses stations de mesure du bruit installées à proximité du réseau ferroviaire à Villetaneuse (93) et rue de Coriolis le long des voies de la Gare de Lyon dans le 12ème arrondissement de Paris.

Station de mesure du bruit déployée aux abords de la gare de triage de Drancy Le Bourget

Le site internet http://reseau.sncf.bruitparif.fr permet dès aujourd'hui de diffuser les résultats des mesures et d’informer les Franciliens en toute transparence et objectivité. Pour chacun des sites, la plateforme permet à l’internaute de visualiser les données sur l’ensemble de l’historique de mesure jusqu’au niveau instantané temps réel et d’accéder aux différents indicateurs calculés à l’aide des différentes fonctionnalités de la boîte « Outils ». La plateforme permet également de comparer facilement les données entre plusieurs sites et/ou entre plusieurs périodes et dispose de fonctionnalités d’export de données.

Page d’accueil du site http://reseau.sncf.bruitparif.fr